500 millions pour les traders : dialogue imaginaire

Publié le par Carland

Toute ressemblance avec des personnes ou des évènements existants serait bien entendu fortuite.

Allo Nico, ici Baudoin Prot ?

Hein… Boudoin qui… ?

BP : le patron de BNP Paribas, abruti !

NS : Oh, pardon, je suis confus monsieur Prot… Que puis-je pour vous servir ?

BP : Voilà mon petit Nic. Je dois graisser mes traders de 500 millions d’Euros. T’imagine bien que les gueux vont encore crier au voleur, que c’est de l’arnaque… Bref, il faut trouver un plan pour faire passer la pilule. Je t’explique comment on va procéder.

Et BP de détailler son plan à bonus malus :

1-j’annonce que je donne 1 milliard sur les 5 qu’on a déjà piqué dans la caisse. Ca va gueuler, ils vont crier au scandale. Pas grave on laisse faire.

2-Tu nous convoque à l’ Elysée et tu nous refais le coup du bon président, nous on fera semblant d’obéir (et évite de te prendre trop au sérieux, n’oublie pas qui te nourris quand même !

3-Tu fais ton cirque habituel (ça tu sais faire, débrouille toi !). Moi j’annonce mes 500 millions de bonus pour mes traders dans la foulée et le tour est joué !

NS : Il en sera fait selon vos désirs monsieur.

BP : à mardi mon petit Nicolas.

Clic...

BP : des fois je me demande si Lefebvre à sa place… Bah, peut être Strauss Kahn en 2012… Finalement peu importe la marionnette pourvu qu’on ait l’oseille…

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

isa 28/08/2009 22:26

merci mimi