BESANCENOT redonne du baume au coeur aux grévistes de la Mead !

Publié le par Carland

A la demande des salariés en grève depuis 17 jours, Olivier Besancenot s’est rendu hier mercredi 27 Mai sur le site de la Mead Emballages à CHATEAUROUX dans l’Indre. La direction avait posté deux vigiles pour interdire l’entrée de l’usine à Olivier... qui n’ont pas résisté longtemps devant les 200 grévistes qui eux tenaient à ce qu’il puisser pénétrer dans l’enceinte de l’usine.

Le Préfet a alors fait savoir par téléphone (menaces !) qu’il interromprait les négociations si Olivier Besancenot ne quittait pas l’usine sur le champ ! Les salariés, conscients que l’usine leur appartient en priorité, ont alors fait monter Olivier sur une tribune improvisée avec des palettes et il a pu les encourager par des paroles que l’on n’est pas prêt d’oublier à CHATEAUROUX :" je suis là pour vous apporter mon soutien mais aussi pour faire un pied de nez à la campagne électorale à nouveau centrée sur la question de l’insécurité et des faits divers.

Pour moi la préoccupation numéro un c’est l’insécurité sociale... Tous les jours il y a des licenciements, mais aussi partout des salariés qui relèvent la tête et qui luttent... Les résistances sociales sont partout... parfois elles n’aboutissent pas. Mais en vous battant comme vous le faites vous gardez votre dignité. C’est en restant debout que les fameux Rencast ont vaincu la fatalité des licenciements. Vous êtes sur le même chemin". Allusion à la luttes des grévistes de Rencast à CHATEAUROUX (présents hier pour recevoir Olivier) : 18 jours de grève et victoire dans la durée : aucun licenciement, sauvetage du site et paiement intégrale des jours de grève ; Les salariés de l’Indre sont ressortis regonflés par le passage d’OB. Leurs paroles : "On n’a pas l’intention de plier mais ses paroles font du bien" "Lui au moins il s’est déplacé" "c’est un porteur d’espoir" "se serait bien de voir les socialistes et les autres de gauche venir nous voir"

"tu n’es pas comme l’autre planqué derrière ses CRS qui ne va voir que les usines en bonne santé ; Lui il vit sur une autre planète." Oui, le NPA est vraiment au coeur des luttes sociales.

Gérald Prevot
Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article86535

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article