Carterpillar passe en force pour le licenciement de 733 salariés

Publié le par Carland

Publié sur Bellaciao

Caterpillar a annoncé lundi sa décision de maintenir le plan social prévoyant 733 licenciements sur les sites isérois de Grenoble et Échirolles, après l'échec des ultimes négociations.

La dernière réunion, lundi, entre le fabricant américain d'engins de chantier et le comité d'entreprise (CE) a tourné court lorsque la direction française a refusé d'aborder au préalable la question du sort des 19 salariés qui sont poursuivis pour entrave au travail. Les représentants syndicaux ont alors décidé de quitter la table des discussions sans aborder la question de l'aménagement du temps de travail, demandé par la direction en échange d'une réduction de nombre de licenciés de 733 à 600.

"Compte tenu de l'impossibilité d'obtenir un accord sur l'aménagement du temps de travail, les 733 suppressions de postes annoncées ne pourront être ramenées à 600, ce qui aurait permis de sauver 133 emplois et d'accroître le montant des indemnités versées à chaque personne concernée par le plan", écrit la direction de Caterpillar dans un communiqué.
"Dégoûté par le passage en force de la direction"

Cette décision intervient au bout de 2 mois d'un conflit opposant une minorité de salariés jusqu'au-boutistes à une direction intraitable, un conflit marqué par la séquestration de cadres, fin mars, et qualifié par un avocat de "symbole de l'échec du dialogue social".

À l'annonce de la décision prise par la direction de Caterpillar, Patrick Cohen, élu CGT du comité d'entreprise, s'est déclaré "dégoûté" par le "passage en force de la direction", indiquant que l'intersyndicale allait réfléchir à une éventuelle suite judiciaire. "La direction maintient ce qu'elle a mis en place depuis le début. Elle n'a jamais eu la volonté de négocier depuis le début, mais de passer en force", a-t-il encore dénoncé.

Le 7 mai dernier, les salariés avaient déjà refusé de valider le protocole d'accord proposé par Caterpillar prévoyant 600 licenciements en échange d'un aménagement du temps de travail.

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-05-11/caterpillar-la-direction-passe-en-force-pour-le-licenciement-de-733-salaries/920/0/342399


De : CATERPILLAR

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article