Le NPA Kreiz Breizh soutien les salariés d'IMERIS (viédo)

Publié le par Carland


Palabravin

La crise économique, prétextée par les dirigeants d'IMERYS dont Jérôme Pécresse - mari de Valérie Pécresse occupée elle à casser la recherche et l'université - à bon dos. Les dirigeants ont d'ailleurs été grassement payés pour leur sale boulôt consistant à virer comme des malpropres 36 salariés pour augmenter les profits des actionnaires.

Voir les articles précédents :

Publié dans IMERIS casse l'emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article