Le NPA appelle de nouveau au boycott d’Israël !

Publié le par Carland

Publié sur AgoraVox par Florentin Gastard

Claude Guéant, Dieudonné, Avigdor Lieberman, tels sont les acteurs d’une valse médiatique orchestrée par Nicolas Sarkozy, prêt à tout pour justifier son soutien calqué sur le modèle Américain à l’Etat d’Israël.

A l’heure où M. Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, fustige les "listes antisionistes" de Dieudonné qui, il est vrai, joue sur les mots et dissimule sous ce prétendu antisionisme (une simple idéologie qui s’oppose au sionisme) un antisémitisme absolument scandaleux qu’il professe depuis des années et qui doit être condamné, les médias traditionnels préfèrent évoquer les possibilité -ou impossibilité- juridique de sanctionner Dieudonné plutôt que d’insister sur la venue en France du ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman.

Ces fameuses listes, contre lesquelles tous les médias s’acharnent -à raison, sans aucun doute, mais là n’est pas le problème- , ont été dévoilées à la fin du mois de mars (il y a plus d’un mois !) , ce qui montre bien que M. Claude Guéant, opportuniste, évoque ce cas uniquement pour des raisons politiciennes, et non pas en vertu d’un soudain angélisme.

Car ce que M. Claude Guéant cache sous cet écran de fumée, c’est bel et bien la venue d’Avigdor Lieberman, homme politique israélien d’extrême droite, dénoncée par des mouvements politiques comme le Nouveau Parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot :

"Communiqué du NPA. Non à la venue du raciste Lieberman à Paris

Le Ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman, est attendu à Paris le 6 mai prochain.

Le NPA s’élève contre la venue de ce sinistre individu. Lieberman n’est pas seulement le représentant d’un Etat qui bombarde, réprime et assiège le peuple palestinien, tout en poursuivant sa politique de colonisation de la Cisjordanie.

Lieberman est un raciste notoire, partisan de la violence la plus extrême contre les Palestiniens. Il est celui qui déclarait en 2006 « [que] lorsqu’il y a contradiction entre les valeurs démocratiques et les valeurs juives, les valeurs juives et sionistes sont prépondérantes » et qui propose aujourd’hui de déchoir de leur nationalité les citoyens palestiniens d’Israël. Lors des récents massacres de Gaza, il estimait qu’Israël « devait continuer de combattre contre le Hamas, de la même manière que les Etats-Unis l’ont fait contre les Japonais durant le Seconde Guerre Mondiale », allusion aux deux bombes atomiques larguées sur Nagasaki et Hiroshima.

Le NPA appelle les autorités françaises à refuser de recevoir Avigdor Lieberman, appelle à protester et à manifester contre sa venue : vigie à partir de 14h30 et rassemblement unitaire à 18h devant le ministère des Affaires étrangères.

Le NPA rappelle son exigence de la suspension immédiate des relations diplomatiques, politiques et économiques entre l’Union européenne et Israël, tant que celui-ci bafouera les droits des Palestiniens.

Le 4 mai 2009".

Ainsi, en se servant du cas Dieudonné, rutilante affaire en tant qu’elle a un arrière-goût déplacé de show-business qui fascine toujours les Français, l’homme de l’Elysée fait apparaître toute critique d’Israël comme une attaque antisémite au moment (bien choisi) où le représentant le plus controversé que cet Etat ait jamais eu est attendu en France.

L’affaire Dieudonné-Guéant n’est donc rien d’autre qu’une volonté antidémocratique de Nicolas Sarkozy de déguiser, sous prétexte d’une illusoire montée de l’antisémitisme représentée par l’humoriste fantoche, une rencontre décriée à raison par bien des partis en un dialogue salutaire avec un peuple en danger, et qu’il faut soutenir envers et contre tout, Israël.

Cette copie du modèle américain, unilatéralement favorable à Israël depuis la création de l’Etat en 1948, est à placer dans le contexte d’une perte d’autonomie de la France sur les enjeux internationaux, assujettissement préoccupant et encore renforcé par le retour imposé par Nicolas Sarkozy dans l’OTAN, loin, très loin, de la diplomatie telle que la concevait Charles de Gaulle, attaché à la grandeur et à l’indépendance de la France. Plus près de nous, Jacques Chirac fut lui-même fidèle à la tradition émancipatrice de la nation Française, dans ce glorieux passé aujourd’hui si lointain.

Source : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-parti-anticapitaliste-55607?debut_forums=0#forum2094201


Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article