Cummins Quimper: les intérimaires seront-ils intégrés au plan social ?

Publié le par Carland

A la veille de la présentation officielle du plan social chez Cummins filtration (85 suppressions d'emploi), deux syndicats de l'entreprise (CFE-CGC et CGT) attirent l'attention sur le sort des intérimaires (une centaine) dont les contrats n'ont pas été renouvelés à la fin de l'année dernière. Selon la CFE-CGC, l'Inspection du travail a informé la direction que "si une part significative des postes ainsi pourvus étaient liés à l'activité normale et permanente de l'entreprise, ils n'auraient pas dû être durablement pourvus en intérim mais en contrat à durée indéterminée". En cas de "statut inadéquoit" ces intérimaires pourraient être intégrés dans la procédure de plan de sauvegarde de l'emploi (plan social) et ainsi bénéficier des mesures d'accompagnement. Toujours selon les syndicats, mais l'inspecteur du travail ne dément pas, "à défaut d'initiative concrète, un procès-verbal incriminant le recours abusif à l'intérim depuis 2006" pourrait être transmis au procureur de la République. La CFE-CGC indique qu'elle se constituera partie civile dans ce cas "pour soutenir la démarche de l'inspection du travail". Les deux syndicats soutiennent la démarche de l'inspection du travail, ils ont formalisé ce soutien lors d'un vote unanime en comité d'entreprise.

 

Publié dans Cummins

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article