CONTINENTAL : forte mobilisation à la police judiciaire de Creil

Publié le par Carland

Les "Conti" solidaires et mobilisés à Creil

Les "Continental" étaient plusieurs centaines cet après-midi à Creil. Ils se sont rendus au commissariat de Creil ou siège la police judiciaire qui avait convoqué 7 travailleurs de l'entreprise dans le cadre d'une enquête diligentée par le Procureur après les incidents survenus à la Sous-Préfecture de Compiègne. Une délégation représentative des salariés de l'entreprise et de leurs organisations syndicales a été reçue par le représentant de la police judiciaire et le commissaire principal. Cette délégation était accompagnée par trois élus de Creil : Jean-Claude Villemain, maire PS, Jean-Paul Legrand, maire-adjoint PCF et Roland Szpirko, conseiller délégué LO. Les élus ont clairement signifié qu'il n'était pas acceptable qu'alors qu'une réunion tripartite de négociations Salariés-Direction et Etat était prévue ce mercredi, qu'une épée de Damoclès pèse sur la tête des travailleurs avec d'éventuelles poursuites judiciaires. Avec les représentants des salariés ils ont demandé la suspension de toute démarche de poursuites à l'encontre des salariés pendant toute la période des négociations dans la perspective d'une annulation de ces poursuites.

L'officier de police judiciaire a pris note que les personnes convoquées refusent de se présenter et rendra compte de la demande au Procureur. Jean-Paul Legrand a déclaré que la population prendrait très mal des décisions qui pourraient être interprétées comme des menaces à l'encontre des travailleurs et qu'il fallait du côté des autorités judiciaires comme politiques trouver une mesure d'apaisement afin que les négociations puissent être conduites dans un meilleur climat. Le maire de Creil a assuré les salariés de la solidarité de la ville dans leur combat.

Creil - 28 janvier 2009 - 18h00


Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article84803

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article