IMERYS connait pas la crise... Elle veut pourtant licencier !

Publié le par Carland

 


Crédit photo : le télégramme

Samedi matin, 800 personnes ont manifestés leur soutien aux salariés des « Kaolins de Bretagne » menacés de licenciement (vidéo).

Dans un précédent post j'avais expliqué que le groupe IMERYS (lire ici) tout en engraissant ses actionnaires de 62,8 millions d'euros veut liquider 36 emplois dans sa filiale Bretonne : "Les Kaolins de Berrien".

Sacrifier 36 salariés au moment ou l'entreprise gaspille autant de millions pour une poignée de vautours c'est en soi dégueulasse.

Pourtant, il y a encore plus ignoble : la société va racheter 10 % de son capital social sur 18 mois à compter du 29 avril 2009 ! En fonction du cours de l'action cela va couter jusqu'a 502 millions d'euros...

502 millions, ça fait combien d'année de salaire d'un ouvrier : 502 millions : c'est combien d'emplois sauvegardés ?

Le slogan d’IMERYS, c'est "TRANSFORM TO PERFORM". Transformer des salariés en chômeurs et résultat, plus de gains pour les crevures qui se nourrissent du travail des autres et les jettent une fois utilisés : comme des klinex !

Une entreprise qui fait du bénéfice, qui brûle son capital social et fout au chômage ses salariés c'est partout et tout les jours en France. Ce n’est pas moral, c’est le fonctionnement normal du capitalisme dans sa forme la plus banale, la plus froide.

Jusqu'à quand ? Quel degré de souffrance et de désespoir accepterons-nous de subir avant de réagir par autre chose qu'une balade tous les deux mois ?

 

Publié dans IMERIS casse l'emploi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article