Carhaix : les six relaxés, mais Le combat continue !

Publié le par Carland

Le tribunal de Quimper a rendu son verdict aujourd'hui : la RELAXE pour les six jeunes défenseurs de l'hôpital. Au delà du soulagement que constitue ce verdict, on peut légitiment se poser la question du pourquoi de telles poursuites ? Il seront fait citoyens d'honneur de la ville.

Au vu d'un dossier ni fait ni à faire, les poursuites n'avaient qu'un seul objectif : criminaliser les défenseurs d'un hôpital de proximité de qualité au service des citoyens.

On aurait pu penser que le pouvoir Sarkosyste et ses exécuteurs des basses oeuvres se le tiendraient pour dit : NON ! Au moment ou se "discute", devrait on dire au moment ou nos députés scellent le sort de l'hôpital public pour le brader au groupes privés le pactole que constitue notre système de santé hérité du programme du CNR en 45; l'état a décidé de casser toute velléités de résistance des opposants à ce massacre organisé.

Le 16 mars, pas moins de 23 (pourquoi 23 ???) d'entre nous sont convoqués à la gendarmerie, quatre d'entre eux ayant même droit a un traitement de "faveur" et sont convoqués par la PJ.

A la différence des six jeunes que le tribunal a blanchi qui avaient été arrêtées au hasard, le choix des personnes convoquées lundi lui ne doit rien au hasard.

Le message du gouvernement est clair. Il faut réduire au silence ceux qui refusent la tartufferie organisée avec la complicité du PS consistant a fusionner le CH avec le CHU de Brest qui ne garantit pas le maintien des services mais qui constitue un chèque en blanc à l'ARH pour mener a bien la fermeture des services (maternité et chirurgie) de l'hôpital.

L'objectif est transparent : faire taire le maire de Carhaix, le porte parole du NPA et plus largement isoler tous les opposants résolus au projet de fusion piège à con. C'est bien d'une opération bassement politico policière qui vise a intimider ceux qui ont menés se combat exemplaire et devenu emblématique.

Nous n'accepteront pas ces tentatives minables de menaces nous détourner de notre objectif : la sauvegarde de notre hôpital !

Un rassemblement est organisé dimanche à 11h00, place de la mairie ce dimanche 15 mars en soutien au 23,
mais aussi pour montrer notre détermination intacte
a lutter contre la casse de nos services publics.

Publié dans Hôpital de Carhaix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article