Mobilisation pour la santé le 5 mars

Publié le par Carland

Communiqué du 1 mars 09

 

Le Collectif contre les franchises et pour l’accès aux soins partout et pour tous, et pour une sécurité sociale solidaire, la Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics, la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, se félicitent qu’ait été lancé, le lundi 16 février, par de nombreuses organisations de salariés et de praticiens, un Appel intersyndical à une journée de grève et de mobilisation


                          POUR LA  SANTE PUBLIQUE, le jeudi 5 mars 2009.


Pour leur part , les 3 Collectifs avaient vivement souhaité, à l’issue d’une réunion tenue à Paris le 4 février, que s’ouvre la perspective d’une action d’envergure nationale début mars, pour le rejet du projet de loi « Hôpital, Patients, Santé, Territoires » ou loi BACHELOT.

De fortes convergences d’analyses existent entre organisations syndicales, professionnelles de la Santé, Mutuelles, organisations de Patients, pour affirmer que ce projet n’est pas bon, qu’il va dégrader la qualité du service public de santé de ce pays, que la population a besoin dans ce domaine d’une autre loi reposant sur plus d’égalité, de solidarité, de démocratie, alors que le projet, dans les mesures concrètes qu’il avance, contredit systématiquement ces valeurs fondamentales.

Cela s’est exprimé massivement dans le cadre des manifestations unitaires du 29 janvier et il en sera de même le 19 mars. Les Collectifs expriment le souhait dans ce contexte que partout des cortèges Santé portent ces exigences.

Les Collectifs apprécient fortement que l’ Appel à la journée du 5 mars rappelle clairement les conséquences calamiteuses des logiques de rentabilité financière, de mise en concurrence et de privatisation déjà à l’œuvre au sein de l’hôpital public, malgré le dévouement des personnels à tous les niveaux, et donc le caractère inacceptable du projet de loi HPST , entièrement construit sur une amplification de ces logiques et sur le renforcement  de l’autoritarisme dans le fonctionnement des futures ARS.

 

Ils soutiennent sans réserve l’initiative syndicale du 5 mars !

 

Ils considèrent en outre que la puissance des manifestations du 29 janvier,

 la perspective d’une autre journée, le 19 mars, exprimant encore plus massivement l’exigence d’une réorientation sociale de la politique gouvernementale,

mais aussi l’action unitaire menée depuis des mois contre les franchises médicales, pour l’accès aux soins pour toutes et tous, pour une sécurité sociale solidaire, pour la sauvegarde des hôpitaux  de proximité et la qualité du service public de santé,

ainsi que la prise de conscience grandissante par la population des enjeux sociaux contenus dans la réforme du système de santé voulue par le Président et son gouvernement,

constituent autant de conditions favorables pour que le 5 mars soit l’occasion d’une mobilisation citoyenne importante exigeant le retrait du projet de loi BACHELOT, des moyens nouveaux pour le développement de l’hôpital public et une politique publique de santé ambitieuse, respectueuse de l’intérêt général.

 

Ils appellent donc l’ensemble des Collectifs locaux à tout faire pour que partout en France,  la convergence des personnels en lutte, des patients-usagers, des élus et organisations politiques, des citoyens, puisse se réaliser et assurer ainsi le succès du 5 mars.

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article