AC ! QUIMPER Interpelle Martin HIRSCH sur son bébé

Publié le par Carland

AC ! Quimper s’invite au débarquement du pèlerin du RSA, Martin Hirsch le 23 février à Quimper.

Publié sur le site d'AC! Quimper : http://ack1per.free.fr

 

Vous trouverez sur le site le dossier spécial RSA


N’étant pas invités au festin d’incantations auto-réalisatrices, des gueux d’AC ! Quimper et AC ! Brest l’attendaient dans le Hall de l’espace associatif,

exhibant des écriteaux :


- Répression Sociale sans Ambiguïté
- Rêve Sans Avenir
- Respirons Sans Air
- Régression Sociale Aggravée
- Ruse qui Sent l’Arnaque
- Régression Sociale Absolue...



Avec une pêche dans son rôle
Avec, à la lèvre, un doux chant
Avec à l’âme un grand courage
Il s’en venait prêcher aux gens

Pauvre Martin, pauvre misère
Creuse l’affaire, creuse vainement...


Il n’est pas passé devant nous en nous ignorant, Martin, Non ! N’écoutant que son devoir, il prit sur son précieux temps de ministre du bonheur de travailler dans la bonne humeur, se posa et entreprit de convertir ces hérétiques du travailler plus pour plus d’emmerdes.

Les RG avaient eu la bonne idée de lui glisser dans la main notre tract RSA...


Martin : Je ne suis pas d’accord avec vous !
AC ! : Nous non plus c’est pour le dire qu’on est là !
Martin : Vous êtes sûrs de ce que vous avancez ?
AC ! : Assez, oui !
en cœur : Assez, oui c’est bien AC !


Voir la suite sur la vidéo :

QuickTime - 5.4 Mo


Si, si ! vous avez bien entendu : Saint Martin donne la moitié de son manteau aux pauvres et annonce une augmentation du SMIC de 200€ au 1er juillet prochain ! Après tout, il suffit d’avoir la foi. Comment, vous n’y croyez pas ? Nous non plus à vrai dire. C’est pourquoi nous distribuâmes nos tracts l’après midi aux élus bretons venus au Conseil Général pour entendre un air de solidarité active (si vous savez ce que ça veut dire, laissez un message sur ce forum) joué par l’abbé Hirsch. Mais ça lui a fait vraiment de la peine de nous voir encore là en arrivant au Conseil Général :


« Alors, je ne vous ai pas convaincus ce matin ? » nous lance-t-il


Pour mettre fin aux hères émis
De l’aurore jusqu’au couchant
Il s’en allait prêcher sur terre
En tous les lieux, par tous les temps


Pauvre Martin, pauvre misère

Creuse l’affaire creuse tout le temps


!Sans laisser voir, sur son visage

Ni l’air jaloux ni l’air méchant
Il retournait au camp des mages
Toujours prêchant, toujours prêchant !


Pauvre Martin, pauvre misère
Creuse outre-mer creuse les gens !


Et quand les forts lui ont fait signe
D’ajourner son dernier plan
Il créa lui-même la fronde
En faisant vite, en se cachant


Pauvre Martin, pauvre galère
Creuse la crise creuse le temps !


ll effaça chimère en trombe

En faisant vite, en se cachant
Et s’étala sans rien dire
Pour ne pas déranger les gens


Pauvre Martin, pauvre misère
Rame aux galères rame tout le temps !

(avec la complicité de Georges Brassens)

Publié dans Luttes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article