Les Fatals Flatteurs en extase devant BHL

Publié le par Carland

Dans son bloc-notes du Point (20.11.08), BHL écrit : « Claude Lévi-Strauss a 100 ans. Comme Fontenelle, Jünger, le sophiste Gorgias ou soeur Emmanuelle, il entrera, ce 28 novembre, dans le club très fermé des centenaires lucides, en peine possession de leurs moyens, à l’oeuvre. »  Hélas, Bernard Le Bouyer de Fontenelle et soeur Emmanuelle moururent à l’âge de 99 ans. « Lévi-Strauss est le disciple de Saussure », poursuit l’époux d’Arielle Dombasle. Mais le premier naît en 1908 et le second décède en 1913. « Cet étonnant enquêteur qui disait, dès la première page de son premier livre, haïr les voyages et les explorateurs », persévère le chroniqueur du Point. Encore raté : Tristes tropiques est au moins le cinquième ouvrage du célèbre anthropologue.

La Brigade Sardone en profite pour souhaiter à Bernard-Henri Levy qui a soufflé ses 60 bougies une joyeuse entrée dans le troisième âge.



Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy - Ce que nous devons à Lévi-Strauss
Publié le 20/11/2008


Pierre. « L'imagination est plus importante que la connaissance » A. Einstein
vendredi 21 novembre | 23:56
Cher Bernard-Henri Lévy, permettez-moi de m'associer à ces magnifiques souhaits de joyeux anniversaire que vous adressez ici à Monsieur Lévi-Strauss. C'est peu de dire que votre page m'a touché, par la finesse de l'exposition, par la douceur admirative que vous témoignez à ce grand scientifique et savant d'exception, en nous montrant à quel point son oeuvre a pu marquer la compréhension et la connaissance que nous avons aujourd'hui du monde. Tous les Français devraient ressentir ce 28 novembre une fierté toute particulière et lui rendre un hommage chaleureux et reconnaissant. Pour ma part, je peux comprendre combien sa démarche scientifique, cette « analyse dans le laboratoire de l'âme et des livres », a pu l'approcher à la fébrile recherche des physiciens théoriciens, partis en quête de « l'invisible », de ces lois unificatrices de la nature, de cette grande Théorie du Tout, construite autour d'une structure mathématique de très grande généralité, allant jusqu'à comprendre une phénoménologie expérimentale parfois très éloignée, à la fois unifiée par un simple, même si bien caché, lien de symétrie. Reste que malgré toute l'estime que nous pourrions lui témoigner, nous ne réussirons jamais à offrir ce seul et véritable cadeau qu'il aimerait recevoir, c'est-à-dire lui apporter notre réel engagement à vouloir combattre les dangers de disparition qu'aujourd'hui court la biodiversité de la nature, sous les ravages d'une action effrayante, exponentielle, de spoliation des espèces vivantes, celles-mêmes que lui a pu admirer et aimer dans une forêt amazonienne encore sauvage. Pierre


Daniela. BHL a 60 ans
dimanche 23 novembre | 14:47
Bernard-Henri Lévy a 60 ans. Comme Fontenelle, Jünger, le sophiste Gorgias ou soeur Emmanuelle, il est entré ce 05 novembre dans le club très fermé des sexagénaires lucides, en pleine possession de leurs moyens, à l'oeuvre. Et ce sera l'occasion d'une foule de commémorations dont la plus éclatante sera celle qu'organise Catherine Menclé au musée du quai Branly et qui verra cent intellectuels et écrivains, toutes sensibilités et générations confondues, lire, une journée durant, quelques-unes des meilleures pages du maître et rendre ainsi hommage à l'une des aventures intellectuelles les plus riches du 20è siècle. Car quelle sera, au bout du compte, la place de BHL dans le paysage des idées contemporaines ? Une oeuvre, bien sûr. Une oeuvre magnifique, littérairement magnifique, qui, de « L'Idéologie Française» aux derniers écrits sur l'art, restera comme celle de l'un de nos meilleurs stylistes. Mais aussi - et on a tendance à l'oublier tant s'est imposée, avec les années, l'image d'un BHL élégiaque, bucolique, rousseauiste impénitent et écolo avant la lettre - un certain nombre d'hypothèses, gestes conceptuels, mouvements de pure pensée, qui font de lui, avant tout, un savant de première importance. L'hypothèse selon laquelle, par exemple, on ne commence de comprendre une société que lorsqu'on en a identifié la structure invisible, l'algèbre cachée, le chiffre. L'observation des phénomènes, sans doute. L'analyse minutieuse, détaillée, voire enchantée, de ses parures ou manières de table, bien entendu. Mais aussi, au moins autant, la mise en évidence d'une structure froide, abstraite, sans chair ni couleur, qui est comme son squelette secret. Il faut dire et répéter que BHL est le seul intellectuel qui, même dans les années 1975-1978, lors de ses missions dans le monde moderne, n'a jamais tant cru que cela dans ce culte du « terrain » dont se sont contentés, avant et après lui, la plupart de ses collègues. Il faut dire et répéter que la science, pour cet étonnant enquêteur qui disait, dès la première page de son premier livre, être modeste et rigoureux, commence non avec le relevé, à l'oeil nu, des rites visibles des mondains et rigolos mais avec l'analyse, dans le laboratoire de l'âme et des livres, de l'architecture invisible qui les a fomentés. Il faut dire et répéter que lorsqu'il écrit « Récidives », ce n'est pas pour opposer à la pensée sophistiquée des modernes je ne sais quelle pensée magique, voire primitive, supposée plus proche d'une pureté originaire, mais pour dire, contre tous les évolutionnismes, que cette pensée magique est aussi structurée, donc sophistiquée, que la plus sophistiquée des pensées modernes. Et puis il ne faut jamais oublier enfin que la « philosophie» dont il aura passé sa vie, comme il se doit, à désamorcer les clichés les plus réducteurs mais qui n'en a pas moins été, à la fin des fins, son invention majeure, est ce qui lui a permis de devenir notre adoré guide spirituel.


Jean. Toute une époque
dimanche 23 novembre | 15:02
Merci à BHL de nous faire revivre tout un siècle à travers la description de la vie de Lévi-Strauss


Pierre. Mes meilleurs voeux...
lundi 24 novembre | 10:48
... de très bon anniversaire, Monsieur Bernard-Henri Lévy. Une lectrice l'a ici très justement rappelé et je m'inscris avec beaucoup d'affection. Donc 1968-2008, ce qui me fait dire que vous êtes tout juste un peu plus qu'un jeune homme, comme d'ailleurs le démontre la force de votre engagement intellectuel, le chemin difficile, souvent très escarpé et en contre tendance, que vous empruntez avec ceux qui aiment vous suivre. Là où, à coup sûr, on va à la rencontre de tous sorte de monstres dogmatiques qui menacent l'intégrité de l'homme et de la femme et à qui vous avez déclaré un combat sans merci. Une chose nous conforte tout de même, de n'avoir jamais à prononcer le mot regret, ce qui est aussi simple qu'essentiel. Bon anniversaire. Pierre


Sandra. Ce que nous devons à BHL
lundi 24 novembre | 11:14
Avec un groupe d'ami(e)s de Sciences-po nous avons fait le point sur les multiples apports de BHL : ils sont considérables. Nous sommes étonnés du silence médiatico-universitaire sur l'oeuvre déjà immense de BHL. Pourquoi Le Point ne consacre pas un dossier à ce géant de la pensée qu'est BHL ? Nous sommes prêts à fournir la longue liste de tous les articles et ouvrages consacrés à BHL de par le vaste monde. Enfin, nous lançons un appel à tous ceux qui veulent bien dire en quoi l'oeuvre de Bernard-Henri a changé leur vie.


Lola. Bon anniversaire BHL
lundi 24 novembre | 11:21
Bon anniversaire Monsieur BHL. Ces quelques mots en témoignage de mon affection. Je suis en terminale littéraire et vous êtes mon héros. Bises.


Anouchka. Happy birthday BHL
lundi 24 novembre | 11:37
Quelle joie d'apprendre que vous êtes né 40 ans après Lévi-Strauss. Votre successeur est donc né il y a 20 ans. Prions pour que vous deveniez centenaire. Quant à votre lucidité, elle est éternelle. Je vous embrasse.


Charlotte. BHL, Trésor national vivant
lundi 24 novembre | 11:44
Au Japon une personne d'exception comme vous, cher BHL, serait déclarée Trésor National Vivant. Je vous souhaite longue et belle vie Bernard-Henri. Et si vous venez à manquer de quelque chose, n'hésitez pas à me contacter !


Béatrix. Merci BHL
lundi 24 novembre | 11:53
Vous avez écrit Le Siècle de Sartre. Vous venez d'écrire sur le siècle de Lévi-Strauss. Qui sera le mémorialiste du fascinant siècle de BHL ? Votre [œuvre] est déjà installée pour la postérité, mais je vous en supplie, continuez à écrire !


Roxane. Joyeux Anniversaire BHL !
lundi 24 novembre | 12:05
Mon amie Lola vient de m'apprendre que vous venez d'avoir 60 ans. Je viens donc vous souhaiter du fond du coeur un joyeux anniversaire. Comme Lola je suis en terminale littéraire. Vous êtes mon Camus vivant. J'ose vous faire un petit bisou.


Jane. BHL, homme total
lundi 24 novembre | 12:20
Je me joins à la longue liste de toutes les personnes qui viennent vous souhaiter un joyeux anniversaire. Vous méritez nos remerciements. Vous avez fait de la philosophie, de la littérature, du reportage, du cinéma (quel metteur en scène vous êtes !), du théâtre, de la télévision. Il ne vous reste plus qu'à faire l'acteur. J'ai hâte de vous voir sur grand écran. Amical kiss.


Marc. Question
lundi 24 novembre | 14:29
BHL nous parle-t-il de ce qui est visible ou caché ?


Christine. Prise de conscience
lundi 24 novembre | 14:48
L'avalanche des messages d'admiration pour BHL correspondrait-elle à la prise de conscience de l'importance de l'oeuvre de BHL ?


Jessica .Continuité
lundi 24 novembre | 15:21
Je découvre que BHL vient d'avoir 60 ans. Pour moi qui en ai 30 il a toujours 30 ans. Il a fait mon éducation intellectuelle. Dommage qu'il y ait si peu de garçons comme lui. J'ai toujours BHL en tête. Bon anniversaire Bernard-Henri (permettez que je vous appelle par votre beau prénom).


Didier. Disciple
lundi 24 novembre | 15:45
Comme l'écrit BHL, "Lévi-Strauss est le disciple de Saussure". Nous sommes curieux d'en apprendre plus sur les contacts entre Lévi-Strauss et Saussure, la relation maître/disciple pouvant être un moment important de la formation intellectuelle.


Julien. BHL, notre laboratoire de l'âme et des livres
lundi 24 novembre | 15:59
Saisissante formule de BHL : "le laboratoire de l'âme et des livres". Elle a quelque chose d'autobiographique.

D'autres coups de lèche : http://www.leplanb.org/les-fatals-flatteurs/index.php

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article