"Dans les manifs pour Gaza, musulmans, personnes d’origine maghrébine ne sont pas un pb, le pb c’est les autres"

Publié le par Carland

"Les musulmans et les personnes d’une culture issue de régions du monde ayant beaucoup de musulmans se sentent plus profondément touchés que d’autres par ce qui se passe en Palestine.

Parce qu’ils sont et ont été en butte aux immenses dégâts produits en Europe et en France par l’instrumentalisation de l’islamophobie afin de diviser ceux qui sont des travailleurs et des couches populaires quasiment à 100%, afin de porter des stratégies colonialistes hier et aujourd’hui impérialistes (on envahit et on pète tout, on se saisit des réserves pétrolières et gazières dans des flots de sang...le petit musulman d’Europe devient ainsi une bonne cible symbolique....).

Le problème en France des manifs n’est pas l’antisémitisme mais l’islamophobie rampante, implicite, qui agite une partie de la gauche, le gouvernement et les médias de la bourgeoisie qui perçoivent comme plusieurs fois étrangères des personnes qui vivent en France depuis des générations, étrangères par la couleur de leur peau, étrangères par leur classe sociale (ne cherchez pas trop de bourgeois dans les manifs, ce ne sont que des prolétaires pour l’essentiel).

le mépris et la sous estimation de la colère qui agite cette partie de la population vient de cette double étrangeté pour ceux qui dirigent : Culture et classe sociale.

Les musulmans et les personnes d’une culture issue de régions du monde ayant beaucoup de musulmans se sentent profondément impliquées car la rhétorique des médias dominants trouve des accents bien proches entre leur sort et le sort palestinien, avec les mêmes effets de distorsion à échelle proportionnelle.

On ne parle pas des agressions commises contre des gens d’origine musulmane mais on parle de synagogues attaquées, on fait black out sur l’immense racisme qui se déroule jour à jour en France mais on hurle à l’antisémitisme dés qu’il y a trois ânes sur des centaines de milliers qui profèrent des slogans anti-juifs.

De la même façon qu’on fait semblant de croire équivalentes des roquettes en fer blanc qui tuent et blessent quelques personnes avec l’utilisation d’une armée moderne à la puissance de feu colossale qui frappe dans la population la plus dense du monde.

Les musulmans et les personnes d’une culture issue de régions du monde ayant beaucoup de musulmans ressentent souvent cette distorsion venue des dominants en France. Le problème ce n’est pas eux , ce n’est pas cette population en Europe, mais bien ceux qui tiennent l’état et les principaux médias , il ne faut pas inverser les choses. Le problème n’est pas la religion d’une partie des protestataires comme semblent essayer de le faire croire certains, mais le sort fait aux palestiniens , ainsi que le sort fait à la communauté la plus mobilisée.

Le sujet qui leur importe actuellement essentiellement , pour l’immense majorité qui manifeste, c’est l’aide aux Palestiniens de Gaza, faire cesser l’immense violence faite par l’armée israélienne et enfin faire en sorte que ce peuple déshérité puisse enfin avoir des frontières sures (non pour élever des murs mais arrêter d’être sans cesse en butte à l’agressivité d’un état) dans un pays viable.

Les manifs en France ne sont pas de manifs en soutien à une religion, bien manipulateurs seraient ceux qui essayent de faire croire cela, mais à 100% en soutien à un peuple maltraité.

Que des gens qui sont très croyants y soient n’a aucune importance.

L’appel qui a été fait est bien mal venu, inintelligent dans ses paroles, confusionniste, tendant à faire penser que dans l’étape actuelle ça serait ce qui importe de faire, accepter la tentative de mayonnaise sur le thème de l’antisémitisme faite par les médias dominants.

Ça ne marche pas !

Par ailleurs, en Palestine, il n’y a pas de part et d’autres des victimes d’affrontements, il y a des deux côtés des victimes d’une même agression d’un état expansionniste contre un peuple, et cela depuis la naissance de cet état.

Qu’Israel se retire des terres palestiniennes sur les frontières de 67, indemnise ceux à qui on a volé leurs terres avant cette date, qu’Israel accepte de reconnaitre le peuple palestinien et son état, qu’Israel cesse de menacer les populations autour de lui et dans ses frontières, et la paix surviendra rapidement.

Ça peut se faire rapidement.

Mais il n’y a pas là affaire à une course au béret entre deux peuples mais bien d’un état agressant un autre, rendant épouvantables et impossibles les conditions de vie, et la vie tout court, de plusieurs millions d’habitants.

Les musulmans et les personnes d’une culture issue de régions du monde ayant beaucoup de musulmans sont en avance sur la protestation contre ces crimes, par rapport au reste de la société française, ils ne sont pas le problème, le problème ce sont les autres.

Bienheureuses les organisations et partis qui restent à l’essentiel dans ce mouvement , ils sauvent l’honneur de la gauche en ne laissant pas s’installer une hémiplégie de la protestation, en ne jouant pas le jeu d’une altérité qui serait étrangère.

Il existe, comme il existe des fous de dieu, des fous de la laïcité qui essayent de cliver à n’importe quel prix une série de mouvements en exagérant les traits portés par une partie des personnes qui y participent.

C’est un tort.

Non pas que la laïcité ne soit pas importante, mais c’est un tord quand on en devient obnubilé."


Copas

Source : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article78260

Publié dans Guerre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article