Quimper : Contre le massacre à GAZA !

Publié le par Carland


Communiqué

   Au 15 janvier, l’offensive israélienne à Gaza a fait 1054 morts parmi les Palestiniens (dont 355 enfants et 100 femmes) et plus 4870 blessés. Une telle situation est intolérable. Certes l’on ne peut accepter les attaques quelles qu’elles soient contre des civils quels qu’ils soient; elles doivent cesser. Mais l’on ne peut mettre sur le même plan les roquettes du Hamas et les énormes moyens de l’armée israélienne, l’une des premières du monde.
    L’attaque israélienne est une attaque délibérée, préparée à l’avance pendant que la trêve tenait à Gaza. Elle a été marquée par les violations des conventions de Genève, avec  de nombreux crimes de guerre. Elle a été facilitée par la complicité des états occidentaux , notamment par le resserrement substantiel (“rehaussement”) des relations entre l’Union européenne et Israël, décidé le 8 décembre par le Conseil des ministres européens à l’initiative de la France. Lundi dernier,  12 janvier, 13 pays européens (dont la France) se sont abstenus lors du vote d’une résolution par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, condamnant “vigoureusement l’opération israélienne qui s’est traduite par des violations massives des droits de l’homme et la destruction systématique des infrastructures” et demandant “de fournir une protection internationale immédiate à la population palestinienne”.
    Le massacre des Palestiniens à Gaza doit cesser. Un cessez-le-feu immédiat et total est d’une urgente nécessité et tout doit être fait dans ce sens. Ce cessez-le-feu ne sera durable que si le blocus de Gaza est totalement levé. L’envoi d’une force internationale de protection du peuple palestinien reste également nécessaire. La paix ne pourra venir et tenir que si les conventions de Genève et les résolutions de l’ONU sont respectées et appliquées par Israël. Tant que cela ne sera pas le cas, des sanctions doivent être appliquées envers Israël et tout accord d’association entre l’Union européenne et Israël suspendu.
    C’est pour appuyer ces demandes qu’un appel à rassemblement devant la Mairie de Quimper, le samedi 17 janvier, à 14 h 30 est lancé par de nombreuses organisations (les Alternatifs, Amnesty International, Association Culturelle des Musulmans de Quimper, Association France-Palestine Solidarité, Association des Travailleurs et Commerçants Marocains, ATTAC, Brigades de Paix Internationales, CCFD, CGT, CICODES, CNT, Comité de jumelage Douarnenez-Rachidiyeh, FSU, LCR-NPA, Mouvement de la Paix, PCF, Peuples Solidaires, Solidaires, UDB, les Verts).

Pour l’ensemble des organisations,
Yves Jardin


 

Publié dans Guerre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article