Fusion piège a con !

Publié le par Carland

Le directeur de l'ARH (Agence Régionale Hospitalière), n'a pas renoncé à liquider l'Hôpital de Carhaix. Il a seulement changé de stratégie et pour ça exige maintenant la fusion SANS CONDITONS avec le CHU de Brest. C'est-à-dire qu'il refuse de confirmer le maintien de la maternité et de la chirurgie.

Ou est le piège ?

La fusion sans garantie de maintien de l'ensemble des services c'est une direction unique à Brest qui décidera de l'organisation de l'hôpital de Carhaix.

Le résultat est couru d'avance : ce sera la fermeture de la maternité et de la chirurgie comme cela s'est passé à Quimperlé ou Concarneau ou l'ARH s'attaque maintenant aux urgences.

Accepter la fusion, c'est accepter la mort du Centre Ouest Bretagne !


A l'appel de l'ensemble des comités de défense Finistérien :

TOUS A QUIMPER SAMEDI 20 A 11H00, PLACE DE LA RESISTANCE



Pour le plaisir un texte que m'a envoyé un ami (merci Daniel), qui exprime mieux que moi contre quoi on se bat !


Camarade Colibri n'est pas une girouette


Fusion-confusion

Miroir aux alouettes
Les fiançailles n'ont pas été satisfaisantes !
Marions-les !
Tel est le désir de la comtesse de Ségur
Dame Roseline, noblaillonne de la santé
Le Colibri, immédiatement sollicité
Un pont d'or lui aurait été proposé
Brest veut nous le piquer !
Le débaucher, l'accaparer
Lui clouer le bec
"Quel oiseau emmerdeur !"
Lui graisser la patte
L'attirer avec un contrat béton
Un énorme chèque, un somptueux nid de fonction
J'n'bois pas de ce nectar-là !
Pas la moindre ambition carriériste !
Aucune folie des grandeurs !
Allez-vous faire foutre avec vos biftons !
M'sieurs les illusionnistes ! 
Fusion-confusion, piège à cons !
Finira par un divorce peu amiable !
Un vietnam social, une défusion !
Trop exaltant, la vie d'oiseau militant !
Mille fois plus enthousiasmant !
Que de la passer à compter son argent !
Retournera sa veste de résistant
Quand les poules auront des dents
Le camarade Colibri n'est pas une girouette.

Publié dans Hôpital de Carhaix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article