Qui connais le CISS ?

Publié le par Carland

Le faux nez de Bachelot !


 

Le collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS) vient par un communiqué en date du 16 octobre 2008 d’apporter son soutien au projet de loi « Hôpital, Patients, Santé et territoires » en estimant, je cite : « le projet va dans le bon sens » et plus loin dans le communiqué : « Acceptons donc quelques contraintes pour assurer une meilleure régulation du système ! ». Ben voyons !!!

 

Mais qui est donc ce collectif, et au nom de qui s’exprime t’il ?

 

Financé notamment par la fondation pfizer France, et MEDERIC (patron : un des frères Sarko !) et… le ministère de la santé le CISS se présente comme le défenseur des usagers, des services de santé. Et quel défenseur des usagers. Juste un exemple : son représentant breton n’a pas hésité à préconiser la fermeture de la maternité de Carhaix au nom de la sécurité des usagers bien sur. !

Etonnante proximité de point de vue avec les projets de l’ARH ! Bon, il a été contredit par la réalité de la volonté populaire. L’ARH a plié devant la détermination… des  VRAIS usagers.

 

Le CISS n’est que le faux nez du ministère de la santé qui le finance. Il ne mord pas la main qui le nourri. Mais prétend exprimer l’avis des usagers sur la loi Bachelot. Avis positif naturellement !


 

Quel usager doté d’un minimum de bon sens croira un seul instant que la loi HPST va dans le bon sens ? Alors que ce projet de loi consacre le démantèlement de l’hôpital public, la fermeture de services, la destruction du maillage territorial, le transfert au privé des activités « rentables »… C’est bien la mise en place d’une médecine a deux vitesse que le CISS cautionne !

 

Refusons de laisser le CISS parler en notre nom et investissons nous dans les comités de défense locaux regroupés au sein de la coordination nationale de défense des hôpitaux de proximité. C’est la seule manière d’empêcher ce gouvernement de casse des services public de parvenir à ses fins !


Le lien : Coordination  nationale des hôpitaux de proximité

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article