14 e jour de grève dans les cliniques privées montpelliéraines

Publié le par Carland

8 juin : GREVE DES CLINIQUES PRIVEES : TOUJOURS RECONDUITE !

TOUJOURS DETERMINES, LES SALARIES VONT DURCIR L’ACTION (par le correspondant NPA 34) !

Ce mardi 8 juin 2010, les salarié (es) attaquent leur 14° jour de grève pour + 10% de la valeur du point.

Il y a quelque chose d’indécent de voir avec quel acharnement, quelle combativité, quelle dignité ces hommes et ces femmes se battent pour vivre correctement, tout simplement, et de voir en face l’arrogance des patrons ne voulant rien céder au nom du sacro-saint profit.

Il a bonne mine le PDG du groupe « Oc santé », Max Ponseillé, de déclarer qu’il n’ira pas plus loin. La proposition de ces Messieurs représente 20 à 30 € d’augmentation…. « Nous n’irons pas plus loin » Et si cela ressemblait à une provocation, à une fanfaronnade, à un désir de jouer le pourrissement avant la manif de jeudi 10 comme pour la désamorcer ? Et si ces Messieurs mordaient la poussière ? Déjà, la clinique Rech qui embauche des intérimaires pour briser la grève, est dans le viseur de l’inspection du travail. Et ils se permettent d’avoir de la compassion pour les malades, la main sur le cœur, c’est-à-dire du côté du portefeuille !

ASSEZ DE SE FAIRE ENFUMER !

La colère des grévistes est à son comble : « Y en a marre ! Ça suffit ! ». Barbara déléguée CGT est chaleureusement applaudie, ils ne veulent plus du Pr. Pujol comme médiateur. « On patiente plus ! ». « Faites gaffe à vous, sinon ça va déborder ». Tempête d’applaudissement. " Qu’on arrête avec la sécurité des patients". « On a des directions qui préfèrent fermer leur cliniques parce que ça leur coûte moins cher ! Mais qui s’occupe des patients ? » « La dignité, ça ne se monnaye pas ! ».

Le combat va continuer de plus belle, mais avant, ils vont prendre des forces grâce à la Paella Géante que mitonnent les cheminots en guise de solidarité. A la Maison des syndicats souffle un vent de colère et dans l’air s’agitent des odeurs entêtantes.

Un tract de la Fédération de la santé et de l’action sociale CGT circule pour appeler à défendre tous ensemble nos salaires le 10 juin partout en France. Mais pourquoi pas une GRANDE MANIFESTATION NATIONALE à Paris s’étonnent certains pour frapper un grand coup avec un retentissement national ?

Le 10 juin se sera donc à Montpellier une manif qui partira du Peyrou et le NPA appelle au rassemblement le plus large en solidarité avec les grévistes. Mais ils veulent des résultats dès ce soir. « ça va se durcir ». Pour l’heure le débat porte sur les actions possibles : Toutes seins nus place de la Comédie ! Propose l’une, d’autres de bloquer les trains, faire une chaîne humaine autour des ronds points, opération péage gratuit…. Un groupe discute de l’urgence d’un grand Meeting Régional … Dans l’immédiat, rendez-vous est donné devant la Préfecture pour y camper et n’en repartir que lorsqu’ on aura le sentiment de sortir par la grande porte affirment les délégués.

William Salhen

A lire sur le sujet sur le blog du NPA 34 :

http://www.resistons.net/index.php/2010/06/07/697-montpellier-greve-reconductible-des-cliniques-privees-la-fievre-monte-jeudi-3-juin-2010-au-soir

http://www.resistons.net/index.php/2010/06/08/707-greve-reconductible-des-cliniques-privees-actions-le-08-juin-2o1o

http://www.resistons.net/index.php/2010/06/02/683-huit-cliniques-privees-en-greve-a-montpellier

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article